topblog Ivoire blogs

09/09/2010

QUELLE JEUNESSE POUR DEMAIN ?

4 témoignages sur la jeunesse...

"Notre jeunesse (...) est mal élevée, elle se moque de l’autorité et n’a aucune espèce de respect pour les anciens.
Nos enfants d’aujourd’hui ne se lèvent pas quand un vieillard entre dans une pièce, ils répondent à leurs parents et bavardent au lieu de travailler.
Ils sont tout simplement mauvais."


"Je n’ai plus aucun espoir pour l’avenir de notre pays si la jeunesse d’aujourd’hui prend le commandement demain, parce que cette jeunesse est insupportable, sans retenue, simplement terrible."


"Notre monde a atteint un stade critique. Les enfants n’écoutent plus leurs parents.
La fin du monde ne peut pas être très loin."


"Cette jeunesse est pourrie depuis le fond du coeur. Les jeunes gens sont malfaisants et paresseux.
Ils ne seront jamais comme la jeunesse d’autrefois.
Ceux d’aujourd’hui ne seront pas capables de maintenir notre culture."

Une précision s’impose toutefois :

Lire la suite

31/08/2010

INCENDIE

TRANSPORTS - L'A50 a été rouverte, mais d'autres routes restent coupées dans l'Hérault...

Photo_incendies-3.jpg


En raison de l’incendie, l’autouroute A50 avait été fermée à la circulation dans les deux sens, lundi soir à partir de 22 heures.

Elle a été rouverte mardi matin à 10 heures dans le sens Marseille-Toulon, à l’exception de deux bretelles de sortie, celles de Cassis et de Roquefort-la-Bédoul. Selon le site Bison Futé, le sens Toulon-Marseille, coupé entre La Cadière (Var) et Aubagne (Bouches-du-Rhône), a été également rouvert vers midi.

Lire la suite

AFFAIRES ROMS

POLITIQUE - Le ministre de l'Intérieur s'exprimait lors d'un point presse sur les expulsions de Roms...Photo_France.jpg

«Faudrait-il que la France accueille toute la misère du monde?» La réponse de Brice Hortefeux est définitivement «non». Selon lui, «on ne s’installe en France que si l’on y a été invité». Un mois après le discours de Grenoble, le ministre de l’Intérieur a dressé, ce lundi après-midi, un premier bilan de son action estivale et justifié la poursuite de sa politique.

Lire la suite

27/08/2010

Roms: une politique communautaire qui laisse à désirer

L'Union européenne a mis en place depuis plusieurs années des mécanismes pour améliorer leurs conditions, mais ils peinent à se montrer efficaces...

Qui doit s’occuper des Roms? Tandis que les expulsions se poursuivent en France, de nombreux voix, politiques et associatives, se sont élevées pour que l’Union européenne (UE) reprenne sérieusement le problème en main. Comme promis, François Fillon a déclaré ce jeudi qu'il s'était entretenu de la question avec le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, et qu'une réunion de travail sur le sujet aurait lieu «dans les tout prochains jours» entre «les ministres et les commissaires européens» concernés.

Les instances de l’UE se veulent en effet concernées par le sort de la première minorité ethnique d’Europe (10 à 12 millions de personnes). Conscientes que celle-ci est victime d’exclusion sociale et de discriminations récurrentes dans toute l'Europe, les institutions ont réagi ces dernières années par l’intermédiaire de plusieurs rapports et résolutions. La dernière en date a été adoptée le 31 janvier 2008 par le Parlement européen, appelant la commission européenne à adopter une stratégie continentale à l’égard des Roms.

Lire la suite