topblog Ivoire blogs

14/01/2011

L'ANGOLA ROULE POUR LAURENT GBAGBO

José_Eduardo_dos_Santos_2.jpgAu plan international, le principal pays africain allié de Laurent Gbagbo dans la crise post-électorale ivoirienne reste l`Angola du Président Eduardo Dos Santos. Le gouvernement angolais a déjà fait savoir, dans un communiqué officiel, qu`il n`est pas favorable à une éventuelle intervention de l`ECOMOG en Côte d`Ivoire, la force d`intervention de la Communauté économique des Etats de l`Afrique de l`Ouest (CEDEAO). C`est vrai que le Ghana voisin a ouvertement déclaré son hostilité à une intervention de l`armée ouest-africaine pour contraindre Gbagbo à céder le pouvoir. Mais du côté de l`Angola, on fait fort et on entend participer à la riposte qu`organiserait le régime Gbagbo en cas d`une attaque de l`ECOMOG sur Abidjan. Selon le bimensuel ``La Lettre du Continent`` (LC) No 603 du jeudi 13 janvier 2010,

Lire la suite

11:29 Publié dans POLITIQUE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : milan, crise, angola, civ

11/01/2011

LE FONDS MONDIAL PLIE BAGAGE !

logo_Fonds Mondial.gif
Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a annoncé mardi qu`il gelait "jusqu`à nouvel ordre" le déboursement de fonds pour ses principaux programmes en Côte d`Ivoire en raison de "l`instabilité politique" du pays.

"En raison de l`instablité politique actuelle, le Secrétariat du Fonds
mondial a décidé de prendre un certain nombre de mesures parmi lesquelles le
gel des déboursements aux récipiendaires principaux des programmes du Fonds et
ce jusqu`à nouvel ordre", a expliqué une porte-parole du Fonds, Véronique
Taveau, lors d`un point de presse.

Le pays, qui traverse une crise politique depuis les élections
présidentielles du 28 novembre, a été placé sous "ce que nous appelons la
Politique de Garanties additionnelles (...), ce qui signifie un renforcement
des contrôles à tous les niveaux de mise en oeuvre des programmes", a-t-elle
ajouté.

Lire la suite

10/01/2011

VANITÉ DE VANITÉ, TOUT EST VANITÉ ...

Anneouloto.JPGExcellence,

C’est avec beaucoup d’intérêt que j’ai lu le message à la Nation de nos
Seigneurs, les Evêques de Côte d’Ivoire, paru dans la presse du jeudi 06 janvier 2011 ; message qui je dois le souligner, était très attendu par tous les Ivoiriens, toutes appartenances religieuses confondues, depuis le début de la crise postélectorale qui nous est imposée.

Vos propositions pertinentes et objectives s’imposaient en fin de compte, après la sortie ratée de son Eminence Bernard AGGRE, Cardinal Emérite.
En effet, ses propos paradoxalement “pas du tout Catholiques“ à relent
ultranationaliste et dignes de discours trop souvent rabâchés sur la célèbre et triste télé LMP, ont malheureusement eu pour effet de troubler les Ivoiriens qui l’ont lu ou écouté.

Lire la suite

08/01/2011

Venance Konan (journaliste-écrivain) :/ “Evêques de Côte d`Ivoire, à quel jeu jouez-vous ? Entendez-vous là-bas, à l`ouest du pays, les bruits des fusils ?”

CIV 10.jpgA quel jeu morbide sommes-nous en train de jouer ? Sommes-nous devenus un peuple fou pour ne pas réaliser que nous courons à la mort de notre nation en nous comportant comme nous le faisons depuis la fin de notre élection présidentielle ? Le jeudi dernier, c'étaient une bande de farfelus qui, à la télévision, discutaient de la dimension spirituelle de la crise que nous vivons. Evêques de Côte d'Ivoire, intellectuels, hommes et femmes de lettres, de culture et de droit d'ici et d'ailleurs, à quel jeu jouez-vous ? Entendez-vous là-bas, à l'ouest du pays, les bruits des fusils ? Avez-vous compté les morts qui s'amoncèlent, les femmes, hommes et enfants qui par milliers fuient vers le Liberia pour échapper à la mort ? A quoi jouez-vous ? A défendre coûte que coûte un homme qui a perdu les élections et veut à tout prix conserver le pouvoir, quitte à ce que son pays sombre avec lui ? Croyez-vous que vous serez épargnés ? Laurent Gbagbo vous a-t-il autant corrompus ou ensorcelés pour que vos yeux, vos cœurs et vos intelligences se soient soudainement obscurcis ? De quoi s'agit-il ?

Lire la suite